Archive dans novembre 2018

Simulateur de chirurgie de la cataracte en ophtalmologie à Reims

Simulation – chirurgie en ophtalmologie – Université de Reims.

Le quotidien L’Union, ainsi que France Bleu rapportent aujourd’hui l’inauguration du simulateur d’ophtalmologie pour la chirurgie de la cataracte et de la rétine à la Faculté de Médecine de Reims.

 

 

 

 

Un jeune médecin formé et évalué sur simulateur au CHU de Reims (L’Union, 21/11/2018).

Un simulateur de chirurgie ophtalmologique a été inauguré à la Faculté de Médecine, Université de Reims Champagne-Ardenne.

Ce nouvel outil inédit permet à Reims de s’afficher comme une des facultés pionnières dans la formation en ophtalmologie

La simulation chirurgicale ophtalmologique permet aux futurs ophtalmologues de s’initier aux opérations comme celles de la cataracte. Aussi, elle permet d’évaluer les progrès des étudiants et de mieux encadrer la formation. L’acquisition d’un simulateur d’ophtalmologie (EyeSI(R), VrMagic) à Reims fait du service d’ophtalmologie un des rares centres en France pouvant dispenser un tel niveau de formation.

En quoi est-ce innovant ?

Très peu d’hôpitaux sont aujourd’hui dotés d’un simulateur. Pourtant, la formation et l’évaluation par cet outil de pointe devraient faire partie du cursus universitaire d’ophtalmologie. Ainsi, l’objectif de la Faculté de Médecine de Reims est d’évaluer la simulation dans son intégralité pour in fine l’intégrer au cursus du Diplôme d’Études Spécialisées (DES) d’ophtalmologie en France.

La qualité de la formation en ophtalmologie et l’attractivité universitaire améliorées

Comment la simulation améliore la formation ?

La simulation en chirurgie en ophtalmologie offre à chaque étudiant, sous l’encadrement d’un sénior, des possibilités de formation inédites : Amélioration dans la technique chirurgicale, maîtrise des instruments,  gestion du temps opératoire. En outre, de multiples scénarios virtuels peuvent être créés pour apprendre à gérer les imprévus. Ce dispositif de réalité virtuelle reproduit fidèlement les conditions du réel. Hors du bloc opératoire, l’étudiant peut ainsi apprendre et optimiser ses compétences chirurgicales.

Peut-on espérer un impact en terme de démographie médicale ?

Tout comme l’activité croissante de chirurgie réfractive et de la myopie, l’endoscopie pour la chirurgie vitréorétinienne ou du glaucome, et la chirurgie de la cataracte assistée au laser femtoseconde, le simulateur de chirurgie constitue une des technologies de pointe du service d’ophtalmologie du CHU de Reims. Ainsi, le nombre croissant d’ophtalmologues en formation à Reims pourrait à l’avenir favoriser l’installation de jeunes médecins spécialistes.