Catégorie dans Cataracte

L’Union “Laser femtoseconde : cataracte, greffes et LASIK au CHU de Reims”

Le Laser Femtoseconde permet de réaliser plusieurs types d’opérations en ophtalmologie : LASIK et chirurgie de la myopie, cataracte au laser (femtocataracte), greffes de cornées…

Plus sur la chirurgie réfractive et de la myopie…

Par Mathieu Livoreil

“Reims : Forte myopie, cataracte, greffe de cornée : face à ces gros pépins, les plus récents lasers réalisent des miracles de précision. Ainsi, ils permettent d’automatiser certaines étapes. Explications du Pr Alexandre Denoyer”. Lire la suite …

Article complet sur le site de l’Union

Simulateur de chirurgie de la cataracte en ophtalmologie à Reims

simulation chirurgie cataracte en ophtalmologie

Simulation – chirurgie en ophtalmologie – Université de Reims.

Le quotidien L’Union, ainsi que France Bleu rapportent aujourd’hui l’inauguration du simulateur d’ophtalmologie pour la chirurgie de la cataracte et de la rétine à la Faculté de Médecine de Reims.

 (L’Union, 21/11/2018).

Un simulateur de chirurgie ophtalmologique a été inauguré à la Faculté de Médecine, Université de Reims Champagne-Ardenne.

Ce nouvel outil inédit permet à Reims de s’afficher comme une des facultés pionnières dans la formation en ophtalmologie

La simulation chirurgicale ophtalmologique permet aux futurs ophtalmologues de s’initier aux opérations comme celles de la cataracte. Aussi, elle permet d’évaluer les progrès des étudiants et de mieux encadrer la formation. L’acquisition d’un simulateur d’ophtalmologie (EyeSI(R), VrMagic) à Reims fait du service d’ophtalmologie un des rares centres en France pouvant dispenser un tel niveau de formation.

En quoi est-ce innovant ?

Très peu d’hôpitaux sont aujourd’hui dotés d’un simulateur. Pourtant, la formation et l’évaluation par cet outil de pointe devraient faire partie du cursus universitaire d’ophtalmologie. Ainsi, l’objectif de la Faculté de Médecine de Reims est d’évaluer la simulation dans son intégralité pour in fine l’intégrer au cursus du Diplôme d’Études Spécialisées (DES) d’ophtalmologie en France.

La qualité de la formation en ophtalmologie et l’attractivité universitaire améliorées

Comment la simulation améliore la formation ?

La simulation en chirurgie en ophtalmologie offre à chaque étudiant, sous l’encadrement d’un sénior, des possibilités de formation inédites : Amélioration dans la technique chirurgicale, maîtrise des instruments,  gestion du temps opératoire. En outre, de multiples scénarios virtuels peuvent être créés pour apprendre à gérer les imprévus. Ce dispositif de réalité virtuelle reproduit fidèlement les conditions du réel. Hors du bloc opératoire, l’étudiant peut ainsi apprendre et optimiser ses compétences chirurgicales.

Peut-on espérer un impact en terme de démographie médicale ?

Tout comme l’activité croissante de chirurgie réfractive et de la myopie, l’endoscopie pour la chirurgie vitréorétinienne ou du glaucome, et la chirurgie de la cataracte assistée au laser femtoseconde, le simulateur de chirurgie constitue une des technologies de pointe du service d’ophtalmologie du CHU de Reims. Ainsi, le nombre croissant d’ophtalmologues en formation à Reims pourrait à l’avenir favoriser l’installation de jeunes médecins spécialistes.

Laser femtoseconde : femtocataracte et LASIK

laser femtoseconde cataracte LASIKoyer-reims

Opération de la cataracte au laser – Chirurgie de la myopie – LASIK – CHU de Reims.

Denoyer-femtocataracte-cataracte au laser

Le Professeur Denoyer réalise une chirurgie de la cataracte au laser ( femtocataracte )

Un laser femtoseconde est mis à disposition au CHU de Reims pour la chirurgie de la cataracte (femtocataracte), le LASIK et la chirurgie cornéenne au laser.

Qu’est-ce que la femtocataracte ?

L’opération de la cataracte au laser – ou femtocataracte – consiste à utiliser un laser femtoseconde spécifique. Celui-ci permet de préparer l’intervention, sécuriser certaines étapes, et remplacer partiellement ou totalement les ultrasons utilisés habituellement. Le plateau technique du service d’ophtalmologie du CHU de Reims dispose de cette technologie.

Pourquoi est-ce une chirurgie innovante ?

La femtocataracte est une technologie de pointe développée depuis environ 8 ans afin d’améliorer la pratique de la chirurgie conventionnelle de la cataracte. La chirurgie conventionnelle est déjà très évoluée et sûre, le laser femtoseconde en optimise certaines étapes. Ainsi, le laser guidé par imagerie effectue certaines tâches avant la chirurgie, à l’intérieur de l’œil mais sans incisions. Le temps opératoire est ainsi réduit, la sécurité de certaines étapes renforcée, et l’innocuité probablement améliorée.

A qui s’adresse la chirurgie de la cataracte assistée au laser femtoseconde ?

Denoyer-femtocataracte-VictusLa femtocataracte s’adresse à la majorité des cas de cataracte. Cependant, elle semble trouver un intérêt tout particulier d’une part dans le cadre de chirurgies “premium” avec l’utilisation d’implants spécifiques pour améliorer le résultat visuel, et d’autre part dans le cadre de certaines maladies de la cornée – comme les dystrophies endothéliales – pour lesquelles minimiser les gestes chirurgicaux permettrait de mieux préserver les fonctions oculaires.

Quelles en sont les limites actuelles ?

La chirurgie de la cataracte assistée au laser femtoseconde nécessite l’utilisation d’un laser spécifique. Ses coûts d’achat, d’utilisation et de maintenance sont importants. Elle nécessite en outre d’occuper une salle opératoire supplémentaire, en termes de surface et de temps. Ainsi, le patient doit généralement participer financièrement au surcoût de cette opération.

La femtocataracte ne peut être réalisée que par des chirurgiens entrainés spécifiquement à cette chirurgie. Le développement de cette technologie et la formation des futurs médecins devraient permettre d’en généraliser peu à peu la pratique.

Plus d’informations : contacter le secrétariat

Le Laser femtoseconde Victus permet aussi de réaliser la chirurgie réfractive (LASIK) et les greffes de cornées au laser

Le LASIK (Laser in situ keratomileusis) peut-être réalisé à l’aide du laser femtoseconde qui réalise une interface au sein de la cornée avant la chirurgie de la myopie au laser excimer. La technologie femtoseconde automatise et sécurise la procédure de chirurgie réfractive.

En parallèle, le laser femtoseconde permet de réaliser des chirurgies complexes de la cornée, comme la pose d’anneaux intracornéens, ou bien la réalisation de certaines greffes de cornée (kératoplasties lamellaires superficielles, profondes, ou transfixiantes). Lire l’article sur les greffes endothéliales…

A nouveau, ce type de chirurgie requiert un matériel spécifique, un personnel compétent et des chirurgiens expérimentés.


Plus d’informations sur la chirurgie au laser sur le site de la SAFIR… denoyer - safir - reims

Opération de la cataracte au laser femtoseconde

laser femtoseconde chirurgie cataracte

Essais de lasers femtoseconde pour la chirurgie de la cataracte au CHU de Reims

Lire l’article actualisé du 22 Avril 2018

Qu’est-ce que la femtocataracte ?

La chirurgie au laser de la cataracte – ou femtocataracte – consiste à utiliser un laser femtoseconde spécifique pour préparer l’intervention, sécuriser certaines étapes, et remplacer partiellement ou totalement les ultrasons utilisés habituellement.

Pourquoi est-ce une chirurgie innovante ?

La femtocataracte est une technologie de pointe initiée il y a 8 ans, développée ces dernières années afin d’améliorer la pratique de la chirurgie conventionnelle de la cataracte, une chirurgie déjà très évoluée et sûre. Ainsi, le laser femtoseconde guidé par imagerie effectue certaines tâches avant la chirurgie, à l’intérieur de l’œil mais sans incisions. Le temps opératoire d’aval est ainsi réduit, la sécurité de certaines étapes renforcée, et l’innocuité probablement améliorée par la diminution du recours classique aux ultrasons.

A qui s’adresse la chirurgie de la cataracte assistée au laser femtoseconde ?

La femtocataracte s’adresse à la majorité des cas de cataracte. Cependant, elle semble trouver un intérêt tout particulier d’une part dans le cadre de chirurgies “premium” avec l’utilisation d’implants spécifiques pour améliorer le résultat visuel, et d’autre part dans le cadre de certaines maladies de la cornée – comme les dystrophies endothéliales – pour lesquelles minimiser les gestes chirurgicaux permettrait de mieux préserver les fonctions oculaires.

Quelles en sont les limites actuelles ?

La chirurgie de la cataracte assistée au laser femtoseconde nécessite l’utilisation d’un laser spécifique dont le coût d’achat, d’utilisation et de maintenance est important. Elle nécessite en outre d’occuper une salle opératoire, en termes de surface et de temps, ce qui ajoute aux frais de la procédure.

La femtocataracte ne peut être réalisée que par des chirurgiens entrainés spécifiquement à cette chirurgie, mais le développement de cette technologie et la formation des futurs médecins devrait permettre de généraliser peu à peu la pratique de cette procédure d’avenir.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter le secrétariat du Professeur Denoyer.